COVID ET LOYERS COMMERCIAUX

Le 4 décembre 2020

Cour d’appel Grenoble, 5 nov. 2020, n° 16/04533

Dans le cadre d’un débat sur l’exigibilité des loyers commerciaux, la cour d’appel de Grenoble refuse l’exception d’inexécution, la force majeure ainsi que le fait du prince, pour justifier le non-paiement des loyers par le locataire de locaux commerciaux ayant fait l’objet d’une interdiction d’ouverture pendant la crise sanitaire du covid-19.

 

 

Auteur

Dernières actus

Le covoiturage n’est pas un « moyen de transport en commun utilisable » pour la définition du  grand déplacement dans le secteur du bâtiment

L’employeur doit obligatoirement prendre en charge les frais engagés par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle et […]

Lire la suite
Les gains des Management Package taxés comme traitements et salaires dès lors qu’ils sont liés à l’exercice de fonctions au sein de la Société

Le Management Package Le Management Package consiste à lier le Manager d’une société au capital afin qu’il ait un intéressement […]

Lire la suite
La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) 2021 ou « prime Macron » prolongée jusqu’au 31 mars 2022

Mise en place en 2019 et reconduite à plusieurs reprises pour pallier à la crise sanitaire, elle l’est de nouveau […]

Lire la suite